culture & pop

Japan Expo 18e impact – Mes stands fétiches

9 July 2017

Ce dimanche 9 juillet marque le dernier jour de Japan Expo 18e impact. Pas de salon pour moi aujourd’hui étant donné que les 3 derniers ont été plutôt intenses à parcourir les allées et les stands, enceinte (et pourtant, je pense que je n’ai couvert qu’1/5e du salon) !

Connaissant bien le salon puisque c’est ma septième édition, je voulais juste faire un article rapide sur mes chouchous et les nouveautés que j’ai trouvé intéressantes. Je n’ai pas un avis tranché étant donné que je n’ai pas parcouru tout le salon mais c’est plutôt des clins d’oeil.

La zone Saiko! Japan 

Présente depuis plusieurs années et proposée par la société Tohan, la zone Saiko! Japan est pour moi l’une des plus intéressante du salon. Regroupement de plusieurs exposants venus directement du Japon, c’est ici qu’on trouve ce qu’on ne trouve pas ailleurs en France où en Europe, et surtout pas sur les stands de revendeurs à la marchandise plus ou moins douteuse. Cette année, les exposants ont fait fort avec des stands prestigieux et jamais venus en France, comme le store officiel Evangelion, véritable mine d’or pour les fans ainsi que le store Pokemon de l’aéroport du Kansai, qui malheureusement, n’avait pas de produits à vendre, au grand désespoir des admirateurs de Pikachu. Il était cependant possible de s’y faire photographier et de voir Pikachu himself, en magnifique tenue de pilote. Je crois que c’est l’une des images de Japan Expo que j’ai vu le plus sur les réseaux sociaux. Le pokemon a toujours la côte !

 ©Saiko! Japan

Le plus de cette zone, c’est aussi bien-sur la Saiko! Stage, petite scène qui permet de voir une programmation spéciale en musique, culture traditionnelle. Des groupes d’idoles comme Nijicon, SUPER Flavour, Annin Showchestra et même une des membres du groupe mythique AKB48 Yuki Kashiwagi, venue faire une visite surprise et improvisée le jeudi matin.

Parmi mes stands préférés, on retrouve donc le petit singe le plus connu de la planète, Monchichhi (mais si vous le connaissez, le kiki de tous les kikis !), les jeux de construction nanoblock dont cette magnifique Hatsune Miku et Aranzi Aranzo, stand de fabrication de produits Kawaï du quotidien.

 ©Saiko! Japan
 ©Saiko! Japan
©Saiko! Japan

A noter aussi la présence de nombreuses mascottes japonaises. On connait bien maintenant Kumamon, l’une des premières à avoir fait le déplacement en Europe, mais il y en a plein d’autres. Au Japon, les mascottes sont un moyen de promotion puissant pour le tourisme, les villes et les préfectures. Chaque ville ou région en possède une qui représente un animal ou un personnage. Déclinées sur de nombreux supports et goodies (j’avais moi-même mis la main sur des boites de coton-tiges à l’effigie de Kumamon lors d’u voyage à Tokyo), les mascottes s’affrontent lors d’une compétition de la meilleure mascotte, chaque année. Les japonais semblent avoir compris l’impact du Kawaï sur le marché du tourisme et un véritable business en découle. Les mascottes sont de véritables stars ! Ici à Japan Expo, elles alternent shows sur les scènes et déambulations dans les allées, enchaînant les free-hugs avec des fans en délire. Sur Japan Expo, j’ai pu retrouver Kumamon et deux mascottes de la municipalité d’Oyabe !

©Saiko! Japan
©Saiko! Japan

Delitoon 

Nouveau venu sur Japan Expo, Delitoon propose un service intéressant : lire du webtoon sur son téléphone via une application qu’ils ont développé depuis 2011. Au catalogue, des manwas coréens pour la plupart (dont Honey Blood, de l’auteur invitée sur le salon Lee Narae que je vous invite à découvrir) des productions chinoises, françaises (dont Le Croque Mitaine ou l’incoutournable Lastman) et bientôt des mangas coréens !

Le stand était super agréable avec de gros poufs pour découvrir l’appli tranquillement installé, l’accueil au top et il était même possible de gagner un voyage en Corée à la découverte du webtoon ! Vous pouvez encore tenter votre chance toute l’année, le concours dure encore quelques mois.

Petite parenthèse culture : le webtoon en Corée est un véritable phénomène de société. Délaissant les supports papiers, 1 coréen sur 2 lit de la BD sur son téléphone dans les transports.

www.delitoon.com

 

Oniri Création 

Toute jeune société, Oniri Création a été créée par deux frères fans de pop culture japonaise pour proposer des statues (ou diorama) de grande qualité à l’effigie des plus grands héros des otaku. La première, à l’effigie de Cobra the space Pirate, était présentée sur le stand d’Oniri. Une magnifique oeuvre pour les collectionneurs! Impossible de la photographier mais il était aussi possible de voir une statue en work in progress de Death Note !

www.oniri-creations.com/fr/

nobi nobi !

Présent depuis de nombreuses années à Japan Expo, le stand de nobi nobi ! est toujours pour moi un passage obligé. Un univers touchant au cœur de l’enfance avec des productions japonaises de grands auteurs (Tetsuo Hara il y a quelques temps, Yokô Imoto, la papesse de l’illustration jeunesse japonaise, …) et des livres soignés. Moi qui suis enceinte, les livres nobi nobi ! trônent en bonne place dans la bibliothèque de futur mini-geek et j’ai hâte lui faire découvrir ces histoires rigolotes et ces contes traditionnels japonais.

Je ferai régulièrement des chroniques de leurs éditions dans les mois à venir !

www.nobi-nobi.fr

No Comments

Leave a Reply