Beauty freak kids&co

Mes incontournables bien-être pendant la grossesse

17 July 2017

Alors oui, on sait, être enceinte rend belle, magnifique, rayonnante auprès de tout ceux que tu croises ou presque. La terre entière te dit que tu as une peau de pèche, l’air en forme et que tu pourrais courir le marathon de New York.  La vérité, c’est que ça s’entretient et qu’il y a des matins post-insomnie-nausées-sciatique-reflux gastrique où tu aimerais bien, au choix :

1  – ne plus sortir de chez toi (j’ai de la chance, en tant que freelance, je peux gérer mon planning)

2 – envoyer tout le monde se faire …

Ne vous y méprenez pas, j’adore être enceinte et voir son corps se transformer est quelque chose d’assez fabuleux, surtout, il est vrai, lorsqu’on sent le bébé qui commence à faire des galipettes dans le bidon. Ceci dit, il est aussi vrai que les kilos s’installent vite, de manière assez incontrôlable et que toute une série de petits maux que tu croyais réservés aux autres (non, jamais de la vie j’aurai des hémorroïdes mouaaa !!!?) te surprennent un matin au saut du lit.

La vie quotidienne ne ralentit pas forcement pour tout le monde. Il faut encore gérer le boulot pendant quelques mois, vivre avec les petits moments de fatigue (même si il faut bien avouer que tu as tendance à te coucher avec les poules). Il devient un peu plus compliqué de se ménager des moments vraiment à soi. Comme je le disais plus haut, le fait d’être freelance a ses avantages et ses inconvénients. Je peux me ménager des horaires coolos, caler un RDV sage femme à 15H30 sans souci. En revanche, j’ai un congé maternité aussi serré q’un string ficelle (1 mois 1/2) et je dois travailler jusqu’à 2 semaines avant la date d’accouchement pour ne pas perdre mes clients. C’est un choix et je ne me plains pas mais j’ai du coup beaucoup cherché toutes les petits astuces d’autres mamans entrepreneuses pour savoir tout gérer de front.

J’ai donc fait la liste de tous ces petits trucs du quotidien qui  me permettent de prendre soin de moi et de me faire du bien. J’espère que cela pourra servir à d’autres femmes enceintes !

Les Huiles :

Cela a été le conseil n° 1 des femmes autour de moi qui avait déjà eu une grossesse. L’HY-DRA-TA-TION ! En plus de boire le double d’eau par jour (j’avoue je ne suis pas une bonne élève, je n’ai pas le réflexe de boire assez), les changements corporels sont assez soudain et traumatisants pour le corps, d’où l’apparition des vergetures. Afin de les éviter, je me mets de l’huile en massage ventre – cuisse – poitrine environ tous les 2 jours. Cela apaise, sent bon et permet un vrai moment de détente.

J’ai un gros coup de cœur pour la marque Weleda, qui en plus d’être 100% naturelle, est une gamme vraiment bien pensée pour les futures mamans (avec les tisanes d’allaitement et l’huile du périnée que je testerai à partir du 7e mois). Je continuerai d’ailleurs d’utiliser la marque pour bébé, je trouve que les produits au calendula sentent bon et sont efficaces.

Les deux huiles que j’utilise :

  • La Bi-Oil, le best-seller des futures maman. A partir de 7 € le petit flacon de 60 ml, en parapharmacie
  • L’huile de Massage Vergeture de Weleda. Ma préférée, 100 % naturelle. 19.80€ les 100 ml. Une odeur parfaite et elle laisse vraiment la peau toute douce.
  • Le beurre de cacao solide de la marque Lamazuna. Reçu dans la box future maman de Birchbox. Un produit vegan et 100% naturel comme je les aime et qui fond rapidement pour faire office de beurre  de massage – 12€50 sur le shop birchbox 

Attention : Petit conseil que j’aurai aimé savoir moi aussi. Suivant certains échographes, ils est déconseillé de se crémer le bidon ou d’appliquer de l’huile au moins 7 jours avant l’échographie. L’huile appliquée retient les ultra-sons et il est plus compliqué de voir bébé à l’écho.

Les crèmes :

Je suis une grande adepte des crèmes, et des box beauté. Donc comme je reçois de nouveaux produits à peu près tous les mois, je suis une grande infidèle et je saute de crème en crème. J’ai quand même deux crèmes chouchou pour le visage que je continue d’utiliser enceinte : Hydrabio de Bioderma et le lait crème concentré d’Embryolisse.

Pour le corps, un grand classique des crèmes hydratantes : Topicrem, que j’ai reçu dans la box future maman de Birchbox. J’ai testé et adopté. Une odeur toute douce et une grande quantité qui permet vraiment de ne pas lésiner sur les zones sèches.

Les médocs :

Alors moi je suis la reine du : “j’ai mal au crâne donc il me faut un médoc mais on est samedi soir il est 2 heures du mat tout est fermé jusqu’à lundi”. Absolument pas prévoyante de ce côté là, je me retrouve souvent à la dèche de médicaments quand j’en ai vraiment besoin. Comme ce soir de 14 juillet où j’ai commencé à expérimenter les remontées acides et que personne autour de moi n’avait avec lui le sacro- saint gaviscon. Maintenant, c’est promis, j’ai toujours dans ma trousse :

  • Du Doliprane (si on ne gardait qu’une seule chose, ce serait bien ça)
  • Du Gaviscon (tu es content quand tu peux digérer tranquillement ton déjeuner sans qu’il ne te remonte dans la gorge)
  • Un stick 4 heads. Alors ça, c’est ma petite trouvaille dont je ne suis pas peu fière, ramenée de Londres. Migraineuse, j’ai du aller dans une pharmacie au début de ma grossesse et la gentille pharmacienne m’avait donné comme astuce d’acheter ce stick mentholé qui ne passe pas totalement la douleur mais permet de l’atténuer le temps que le médoc fasse effet. J’ai récemment demandé à une copine de passage à Londres de m’en ramener plusieurs tellement je m’en sers.
  • Sans en abuser, en cas d’insomnie, j’utilisais des moitié de donormil. En vente sans ordonnance, il me permettait de trouver le sommeil quand vraiment j’en manquais et au cas où les tisanes ne fonctionnaient pas. Il est donné aux femmes enceintes en cas de nausées drastiques mais il ne faut vraiment pas en abuser et privilégier les remèdes plus naturels.

J’ai aussi rajouté le spray d’eau thermale qui est un grand classique des femmes enceintes surtout vers la fin mais qui moi, à 5 mois de grossesse en pleine canicule, a sauvé mes nuits ! J’ai aussi investi dans un bon ventilateur qui a tourné 24/24 pendant quelques jours. Il faut ce qu’il faut !

En bonus :

  • Un ventilateur USB. Donné par un ami à qui je ne dirai jamais assez merci, ce petit ventilateur de poche se branche en USB. Ce petit objet qui parait insignifiant à sauver mon été dans ma voiture sans clim et dans les allées de Japan Expo à 40°. On en trouve un peu partout sur le web, c’est pas cher et vraiment pratique à glisser dans le sac à main. Cela pourrait vous sauver la vie en temps de grosse chaleur!

 

  • Mon bola de grossesse. C’est le cadeau d’anniversaire de la part de ma fantastique petite sœur et je suis tellement contente qu’elle ai pensé à me l’offrir ! je voulais absolument tester et rien que le bijou en lui même me plait. Il permet d’émettre un léger tintement à hauteur du nombril pour que bébé puisse l’entendre et créer une sorte d’habitude, de rituel. Une fois né, il est possible de calmer et de rassurer bébé en jouant avec le bola. Il reconnait les sons qu’il a entendu in-utero. C’est un bel objet qui permet de lier une relation maman-bébé dès la grossesse. J’en suis fan et je le porte tous les jours.

  • Le coussin d’allaitement. Je l’ai récupéré un peu tardivement et je le regrette car il aide vraiment à trouver une position confortable pour la grossesse, surtout pour moi qui ai l’habitude de dormir sur le ventre. Un bon investissement puisqu’il sert de coussin d’allaitement à l’arrivée de bébé.

N’hésitez pas à partager vous aussi vos bons plans !

No Comments

Leave a Reply